Retour à “Une minute, un métier, une œuvre”

Avec Amélie Belin

Chargée de projet public adulte et tourisme - Service des publics

Venise au crépuscule
James Wilson Morrice
Venise au crépuscule, Vers 1901-1902
Huile sur toile, 65 cm × 46 cm
1949.1005
Musée des beaux-arts de Montréal

Écoutons Amélie Belin, au service des publics du musée Fabre, nous présenter son tableau coup de cœur : « Venise au crépuscule » de James Wilson Morrice.

Venise, perçue comme la « Porte de l’Orient » est l’étape favorite des artistes canadiens qui, depuis leur point d’attache à Paris, voyagent en Europe du Sud.

James Wilson Morrice est le meilleur exemple de ces peintres nomades, à l’affût de nouveaux sujets, de nouvelles lumières.