Retour à “L’exposition Jeanne Susplugas”

L’escalier : rez-de-chaussée